WhatsApp

NosProjets et programme

Nos projets et programmes

Carrefour des Opportunités (CarrOps) est un investissement sur cinq ans visant à faciliter l'engagement positif des jeunes à travers leur intégration sociale et économique. Ce programme, financé par l’Ambassade du Royaume des Pays Bas à Ouagadougou est porté par l’ONG Tanager et mis en œuvre par différents acteurs dont le WAKATLAB, Auxfin Burkina Faso, Bibliothèque Sans Frontières (BSF). Ces acteurs combineront plusieurs approches entrepreneuriales avec des programmes numériques de préparation à l'emploi et d'acquisition de compétences nécessaires à la vie courante. Le Programme CarrOps entend relever les défis auxquels sont confrontés les jeunes hommes et jeunes femmes des milieux ruraux à travers des "espaces" physiques et /ou virtuels qui seront expérimentés en tant que centres de services locaux numériques durables dans 50 communes du Burkina Faso, dans une variété de contextes différents, afin d'évaluer les modèles qui fonctionnent le mieux pour créer des résultats positifs pour les jeunes dans différents contextes ruraux. Ces centres numériques offriront des services d'emploi et d'accompagnement entrepreneurial, ainsi que des compétences en matière de santé, de vie et de société, et favoriseront la création d'espaces sûrs au sein des communautés afin que les jeunes puissent se réunir, partager, s’informer, se former et penser à un avenir plus optimiste.

images

DCLIC est un programme de formations de 4 à 9 mois, dispensées à des cohortes de jeunes francophones qui seront ensuite accompagnés dans leur insertion professionnelle. Pour la phase pilote, centrée sur 14 pays (Burkina Faso, Congo RD, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Haïti, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et Tunisie), les filières retenues concernent les familles de métiers de la communication, du marketing, de l’interface utilisateur et de la création numérique, notamment la conception et le développement.

images

Voir plus

CULTIVONS L'ESPRIT D'ENTREPRISE (CLE) est un programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes au Burkina Faso, financé par le Royaume des Pays-Bas. Il est conduit par un consortium composé de TANAGER, LA FABRIQUE, WAKATLAB et MEDIAPROD de 2020 à 2022. CLE cible les jeunes hommes et femmes de 18 à 35 ans avec une ambition potentielle dans les zones urbaines et périurbaines du Burkina Faso.

images

Voir Plus

Le projet Digital Inclusion au profit des Personnes Déplacées Internes (PDI) sur le site de Kouim-Kouli (Kaya, région du Centre Nord), financé par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et mis en œuvre par WAKATLAB, vise à accompagner les PDI du site de Kouim-Kouli dans la gestion de manière autonome d’un point d’accès wifi. Le WAKATLAB conduit des activités d’animation et de formation sur le site où a été implanté un centre multimédia afin d’œuvrer à leur insertion socio-professionnelle et leur épanouissement.

Le programme de coopération bilatérale Belgo-Burkinabé pour la période 2019-2023, mis en oeuvre par l’Agence Belge de Développement Enabel, est régi par la Convention Spécifique signée entre le Burkina Faso et la Belgique le 17 décembre 2018. L’objectif général est de « Contribuer au développement économique et social inclusif et durable de la région du Centre-Est ». Le portefeuille est constitué de quatre interventions : • Appui au développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable dans la région du Centre-Est ; • Renforcement de la sécurité dans le Centre-Est --Appui à la police de proximité ; • Renforcement des droits sexuels et reproductifs – « Elle décide » ; • Programme de formations, études et expertises. Dans le cadre de la mise en oeuvre de l’axe 1 « Appui au développement d’un entrepreneuriat inclusif et durable dans la région du Centre-Est », le Consortium CEAS Burkina et WAKATLAB a été recruté pour réaliser les activités de mise en place du « Centre de promotion des technologies et des innovations dans la région du Centre Est

Depuis 2019, à la faveur d’une initiative portée par Tdh-L dans le cadre du projet pilote « Le FabLab comme alternative de protection et d’éducation pour les enfants sur les sites d’orpaillage au Burkina Faso », financé par le Fonds pour l’Innovation (de Tdh), un espace d’innovation Fablab a été mis en place à Mogtédo, avec l’implication et la participation de Wakat Lab, des enfants et jeunes des localités d’intervention ciblées. Déjà en mars 2019, cette initiative permettait de poser les bases et les fondations du Fablab, à travers la réalisation des travaux d’aménagement, l’équipement des locaux, le démarrage effectif des activités et son ouverture aux jeunes et enfants de Mogtédo ainsi qu’à ceux travaillant dans les sites d’exploitation artisanales d’or. Afin de consolider ses acquis et renforcer ses actions en faveur des jeunes et des enfants de la province du Ganzourgou, précisément dans les communes de Mogtédo, Boudri et de Zorgho, la Fondation Terre des Hommes et son partenaire WAKATLAB ont mis en place le projet « Réinsertion socioéconomique des jeunes et des enfants par la mise à disposition d’espaces digitaux et d’incubation au service de l’éducation et l’accès au monde du travail, en abrégé, RESOLAB », avec le soutien financier de l’Agence Belge de Développement au Burkina Faso (Enabel).